1er week-end sans bébé !

Je viens de me rendre compte que j’avais complètement oublié de vous parler de ça ! Alors que quand même j’ai eu le sentiment de passer un sacré cap dans ma nouvelle vie de maman…

giphy (11)

Pour résumer un peu l’histoire, j’étais un chouïa déprimée depuis quelques temps parce que bon… Mes hormones était en mode up & down, et j’étais en manque de mes amies qui sont loin et plus particulièrement de ma BFF (ouais je dis BFF !!!! M’en fout !!!). Bref j’avais besoin d’un week-end à moi et rien qu’à moi.

Et comme mon amoureux est juste géniallissime (oui appelons un chat un chat), il m’a offert un aller-retour direction Paris pour voir BFF. (Nan mais clairement c’était trop gentil !!!!!!!) J’en ai chialé (rapport à mes hormones up & down en partie et aussi parce que la perspective de passer un week-end juste pour moi était improbable)

Alors voilà ça c’est la première partie de l’histoire.

La seconde partie c’est surtout le jour J…

Parce que là, sincèrement, j’en menais pas large du tout. Je devais emmener Léonard à la crèche, et en le préparant je voulais lui expliquer que je partais voir mon amie et qu’il allait rester avec son papa et que ça allait être génial, qu’il allait me manquer mais que ça allait passer vite. Voilà, ça c’est ce que je voulais lui dire mais en fait ça s’est résumé à :

1.

giphy

2.

giphy (1)

3.

giphy (2)

Et 4.

giphy (3)

Bref, j’ai ressenti un truc que je n’avais JAMAIS ressenti avant, une émotion était hyper intense, incontrolable et absolument pas justifiée, je savais qu’il était entre de bonnes mains, que c’était juste pour le week-end mais alors LAISSE TOMBER !!!!!! J’étais au bout de ma vie ! J’avais envie de tout annuler et de rester cloîtrer à la maison avec lui et de le serrer fort fort FOOOOOORT dans mes bras !

Autant vous dire que Léonard m’a plus ou moins regardé ainsi :

giphy (4)

Je me suis ressaisie, je me suis dit que j’étais vraiment naze de me mettre dans des états pareils et hop en route pour la crèche.

Sur le chemin ça a recommencé (ce sentiment incompréhensible qui vous écrase littéralement le coeur et vous fait remonter toooooooouuuuuuutes les larmes que vous avez en stock), j’ai essayé de penser à autre chose, j’ai réussi à faire bonne figure jusqu’au moment où j’ai mis Léonard dans les bras d’une des nanas de la crèche et que j’ai été incapable d’articuler un seul mot (HOOOOOONNNNNNNTTTTTTEEEEEEE)

giphy (6)

Je suis repartie vite fait avec ma tonne de larmes qui avaient décidé de sortir TOUTES en même temps !!!!!!!!!! Et évidemment pas un seul mouchoir à l’horizon ! J’ai donc volé quelques lingettes pour nettoyer les fesses des bébés à la crèche histoire d’éponger tout ça et avoir quelque chose pour me cacher le temps de rentrer à la maison.

giphy (7)

Ma honte et moi-même sommes restées un moment prostrées sur le canapé en espérant que tout ça allait passer et puis c’est passé évidemment.

Enfin j’avais des petites vaguelettes de larmes qui revenaient de temps en temps jusqu’à ce que je prenne le train et débarque à Paaaaarrrrriiiiiiissssss !!!!!!!

giphy (8)

Voilà, vous savez absolument tout ! Je vous passe les détails du week-end, mais grosso modo j’ai pu voir ma filleule d’amouuuuuuur, et surtout retrouver BFF que je n’avais pas vu depuis des lustres. Et par contre, je ne vais pas vous cacher qu’à la fin du week-end (qui a été parfait de bout en bout) je trépignais d’impatience à l’idée de retrouver mon BÉÉÉÉÉBÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !!!!!!!!! Nan mais franchement quel kiffe de le retrouver et lui faire pleeeeiiiinnnnn de câlins et de biiiiisous. Je ne sais pas quand aura lieu le prochain week-end sans lui mais j’espère juste que le départ sera « un peu » moins éreintant.

Ah oui et voici mon week-end résumé pour vous faire une idée :

giphy (9)

200 (1)

giphy (10)

 

 



Commentaires
Partager cet article