Parfois le congés mat c’est un peu…

J’ai remarqué plusieurs phases pendant mon congés mat, et elles n’ont aucun lien les unes avec les autres… Alors je fais un petit récap des différents états dans lesquels j’ai été parce que bon, peut-être que toi aussi tu l’as vécu et que ça va te rassurer (ou pas) ou t’es en train de le vivre ou tu vas bientôt le vivre ? Bon bref vas-y t’as qu’à lire la suite !

giphy (3)

1.La solitudine (Je parle de toi Laura Pausini !!!!)

Nan mais rassurez-moi, vous aussi vous vous êtes sentie parfois mais tellement seule !!!!!!! Vous avez envie d’appeler une copine et donc soit elle ne répond pas parce que oui comme la plupart des gens « elle travaille » ou au moment où vous arrivez à en capter une, le baby se met à pleurer et ouais voilà quoi… Vous regardez l’heure, il est 14h30 et vous vous dites que P***** ça va être suuuuuper long jusqu’au retour du papa. Alors vous vous dites qu’une balade ne vous ferait pas de mal à vous et au bébé, vous vous retrouvez dans un parc avec des vieux ou des personnes dans votre cas qui poussent également plein de trucs à roulettes, vous essayez de faire des sourires aux uns et aux autres histoire de « créer de l’amitié » sauf qu’on vous regarde comme si vous étiez complètement débile. Retour à la maison… avec Laura Pausini dans la tête….

giphy (4)

2.La depression totale

Suite à « la solitudine » et bien on sombre dans la dépression la plus totale, on pleure comme une m**** (oui soyons honnête), on ne voit que le côté naze de la situation. On a l’impression de ne plus avoir d’amis, que le bébé nous déteste, que notre mec ne rentrera jamais du taff… Bref ça dure pas longtemps mais alors c’est relouuuuuuuuuuuuu !!!! Ohlalalalalala que c’est relou !!!!!

giphy (5)

3.Le bonheur de ouf que même pas en rêve t’avais imaginé

Et puis il y a des jours où votre bébé se montre sous son meilleur jour, tout se goupille à la perfection, il ne vomit pas immédiatement sur sa super tenue, vous allez même boire un café avec une copine et votre enfant passe son temps à gazouiller tranquillement et fait même une sieste alors que vous ne lui avez rien demandé. Vous rentrez chez vous, il est 18h, vous n’avez pas vu la journée passer, vous êtes détendue, votre bébé aussi. Le soir vous vous dites que c’est merveilleux d’avoir un enfant !

giphy (6)

4.L’envie de garder ton bébé pour toi rien que pour toi

Ouais y’a des jours t’as envie de voir personne, t’as hâte que ton mec aille travailler et tu veux garder ton bébé contre toi toute la journée. Et tu peux pas t’en empêcher ou te raisonner, c’est viscérale.

giphy (7)

5.L’envie incroyable que ton congés mat ne s’arrête jamais

Alors suite à tout ça… Bah tu deviens la reine des meufs chiantes et tu rêves d’un congés mat sans fin, où tu restes cloitrée à la maison avec ton enfant à le voir grandir et évoluer. Nan mais tu deviens grave chiante !!!

giphy (8)

6.L’envie incroyable que ton congés mat cesse là maintenant tout de suite

Souvent ça arrive le lendemain du jour où t’as eu envie de rester toute ta vie avec ton enfant. Parce que ce jour là, tout se goupille mal, ton fils ne veut pas dormir, alors forcément (réaction chimique) il hurle et il se tortille tellement que tu sais même plus quoi en faire. Tu l’emmènes se promener une nouvelle fois, il continue à se tortiller dans son cosy (Arrrrgggghhhhhh) et tu croises les sales têtes de fion qui veulent pas être tes amis au parc et tu leur balances un gros doigt à ces F*** D* P****. (Oui désolée mais à cet instant précis de l’histoire c’est comme ça que ça se passe)

giphy (9)

7.Le besoin d’appeler ta mère pour tout et n’importe quoi

Alors du coup la seule personne que t’as envie d’appeler c’est … ta mère qui est vraiment sympa et qui décroche à chaque fois. Elle comprend pas non plus pourquoi les gens veulent pas être amis avec moi.

8.Le besoin de voir tes amies qui ont déjà des gosses mais qui sont trop loin alors on retourne à la solitudine

Après avoir eu ta mère au téléphone, tu te dis que t’irais bien fumer une clope et boire des coups, tu te dis que t’aimerais trop aller boire des coups avec certaines amies qui habitent à des milliers de kilomètres de toi, tu te dis qu’il faudrait déménager, t’as envie d’aller vivre en Espagne (et pourquoi pas ?), t’appelle ton mec pour lui en parler, il te dit « Mais pourquoi??? » tu lui dis qu’il comprend rien à rien. Tu raccroches et tu en reviens au point 1 : la solitudine !

Mais ne t’inquiète pas, toi qui n’est pas encore passée par là, ça ne dure pas longtemps ! Après tu as une alternative absolument magique qui s’appelle CRECHE OU NOUNOU ! Tu vas voir c’est absolument MER-VEI-LLEUX !!!!!!!!

giphy (10)

Commentaires
Partager cet article